Comment Reg planifie ses repas pour la semaine

Que ce soit pour un objectif de remise en forme, de bien-être, de fitness ou de compétition, la clé principale de la réussite est l’alimentation. On dit souvent que les résultats sont faits de 70% d’efforts sur l’alimentation et 30% d’exercices physiques.

On me demande souvent comment je fais pour maintenir rigoureusement mes plans alimentaires. Quels sont mes trucs pour ne pas succomber soudainement à une rage de sucre. Pourquoi, je réussis depuis aussi longtemps et que je ne me sens pas tout le temps coupable de ne pas manger exactement ce que ma tête me dicte à des moments précis de la journée ou même de la semaine.

Mon truc ? La préparation de mes repas.

Le succès vient à 90% de là. J’aime me rendre la vie facile. Quand tout est prêt, je n’ai aucune raison de ne pas manger ce qui est prévu. Je planifie tout en fonction de mon plan alimentaire, de mon horaire de travail, du temps que je passe au gym, dans ma voiture, à la maison et même lors de mes sorties (comme au cinéma par exemple: Je me prépare des galettes de riz que je mets en morceau dans un sac Ziploc, quelques amandes, des crudités et des fois des morceaux de chocolats noirs à 85% de cacao) entendre les gens manger de popcorn c’est assez pour déclencher une envie irrésistible de manger, donc, je sors ce que j’ai préparé et je me sens comme tout le monde.

PhotoBouffe8
Je consacre une après-midi à tout préparer et je suis libre pour le reste de la semaine. Aucune préoccupation à savoir ce que je vais manger et je limite au minimum les tentations de cette façon. Ne vous en faites pas, je n’ai pas toujours été aussi efficace, au fil du temps, on prend de l’expérience et le temps de préparation devient moins long et la préparation elle-même plus simple.

Une semaine typique

Cette semaine, mon plan alimentaire contient 5 repas par jours, des légumes à volonté, 2 portions de fruits, 4 portions de féculents, 5 portions de viandes/poissons et des noix avec mon déjeuner.

1 – Trouver les aubaines

Le jeudi, je fais le tour des circulaires électroniques pour voir la viande et les poissons en spécial et je me fais une liste d’épicerie. J’ai la chance d’avoir tous près de chez moi, plusieurs épiceries différentes, donc j’ai le choix sans trop de déplacement. Mon site préféré pour trouver les meilleurs spéciaux sur une même page est le site https://www.supermarches.ca. J’y trouve les aubaines de la semaine (ce qui est à 50% de rabais et plus du prix habituel). On y trouve tous les produits et la plupart des épiceries et grandes surface. Une sélection facile et rapide de nos favoris et le tour est joué. Bref, je décide ce que je vais manger durant ma semaine en fonction de mon budget et de la viande/légumes en rabais.

    image1

image2

image3

pourcentage

image4

 

2 – L’épicerie

Je fais maintenant mon épicerie le vendredi soir en finissant de travailler, avant de rentrer à la maison. C’est fait! Je peux profiter de ma soirée et de mon week-end sans perdre un temps précieux dans la cohue de la fin de semaine. Si je n’ai pas le temps le vendredi, j’y vais le samedi matin vers 8-9h, je déteste l’achalandage. Comme j’ai ma liste d’épicerie de prête, je me dirige droit au but pour acheter les aliments prévus. C’est rapide, car plus c’est long faire l’épicerie, plus j’ai le temps de me laisser tenter par des trucs dont je n’ai pas besoin. Un truc pour ne pas acheter n’importe quoi, ne passer au travers des rangées juste pour « fouiner », les aliments sucrés et les tentations se trouve toujours à ces endroits. Les aliments frais et sains sont tout autour des rangées. Restez-y 😉

3 – Dimanche = Cuisine

Je cuisine le dimanche après-midi. Oui, je consacre mon dimanche après-midi à préparer ma semaine. 3 heures bien investi dans ma réussite et ma santé. Je cuisine mes déjeuners, mes lunchs pour le boulot, mes collations, et les à côté d’avance pour les soupers, par exemple les féculents, riz basmati, quinoa, pâtes sans gluten. Quand je rentre le soir à la maison, il ne me reste plus qu’à faire cuire ma viande et le souper est prêt. Tout est déjà pesé, portionné et mis dans des plats pour emporter.

PhotoBouffe1 PhotoBouffe2  PhotoBouffe8 PhotoBouffe7

4 – En cas d’urgences

Je me prépare des « au cas où ». Si je rentre chez moi et j’ai faim, j’ai toujours des aliments protéinés de prêt. Des œufs cuits durs, des boîtes de thon dans l’huile d’olive, des morceaux de poulets cuits en lanière, des fruits frais (pomme, raisins) ou congelés, des crudités, de la laitue préparée, du fromage bio, des galettes de riz, des noix et même du chocolat noir à 80% de cacao et +. Tous ces aliments peuvent vraiment me dépanner et constituent LE moins pire choix. Quand la faim se présente, c’est tout de suite que je veux manger, si ce n’est pas prêt et sous la main dans les 5 prochaines minutes, c’est là que je risque de plonger une cuillère dans le pot de Nutella ou de passer une rangée de biscuits Oréo parce que c’est plus facile. Je suis paresseuse moi aussi 😉

PhotoBouffe4 PhotoBouffe5

La simplicité
Une autre chose que j’ai apprise avec le temps, c’est que je n’ai pas besoin de cuisiner 3-4 recettes élaborées pour vouloir à tout prix manger différemment à tous les repas. J’ai la capacité de manger la même chose pour déjeuner ou diner 5 jours de suite sans en souffrir. Rien de plus simple que de manger de la viande/poisson et des légumes. Il y a tant d’épices et d’herbes différentes que je peux utiliser pour varier le gout de ma viande tout comme des marinades et des modes de cuisson variés. Du poulet mariné en lanière cuit sur le BBQ, un rôti de palettes avec des oignons à la mijoteuse, une dinde cuite au four, de la viande hachée sautée avec de multiples légumes arrosés d’herbes fraîches et de salsa bio, un saumon avec tomates, oignons, persil, jus de citron en papillote. Amusez-vous dans la simplicité. Je réapprends à cuisiner et j’adore ça!

PhotoBouffe3

En résumé, avec ma préparation, je n’ai aucune raison de ne pas réussir à suivre mon plan. Plusieurs me dise que c’est perdre du temps précieux la fin de semaine que de passer un dimanche après-midi à faire de la bouffe, mais moi je dis que ça me fait gagner du temps les 6 autres jours de la semaine. Ça me permet de ne pas « courir » après le boulot, de ne pas passer 45min à 1heure à faire le souper et les lunchs chaque soir, d’avoir plus de temps pour m’entraîner 5 jours par semaine, de pouvoir relaxer et prendre du temps pour moi, réduire mon stress et me coucher plus tôt pour optimiser mon sommeil.

Bonne préparation !

Partager l'article :

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Articles reliés

Allard Fitness

Bravo Xavier!

L’équipe du Centre Performance AllardFitness aimerait féliciter et souligner les efforts de son plus jeune client, Xavier Montpetit. Xavier évolue …

Lire l'article

La FAQ’S du Vendredi

Question: Est-ce que je dois cycler mes suppléments? Il y a quelques suppléments qui devraient être pris à long terme …

Lire l'article

Objectif Chirurgie – 5 weeks out

Cette semaine on a débuté un « Kick start detox » plan. 14 jours pour détoxifier mon organisme et nettoyer …

Lire l'article
Super aliments Allard Fitness Gym Santé Dinde

Super Aliment – #11 Dinde

C’est pratiquement la pièce de viande la plus maigre sur le marché. Elle est peu coûteuse et a une belle …

Lire l'article

Objectif – Chirurgie 6 weeks out

Cette semaine nous débutons une nouvelle chronique avec une cliente de longue date (et maintenant précieuse collaboratrice sur Allard Fitness) …

Lire l'article