Le temps des fêtes – 9 Jours sans culpabilité

S’il y a un seul moment durant l’année pour NE PAS s’inquiéter de notre physique, notre performance, et la quête éternelle pour un six pack digne d’une annonce Calvin Klein (ou mieux; si Bieber l’a fait, c’est que la barre n’est pas assez haute), c’est bien le temps des fêtes !

9_jours_sans_culpabilite

A chaque année, je conseille aux gens de prendre 9 jours OFF durant les fêtes. Qu’on célèbre Noël ou non, le but est de VIVRE. Dites plus souvent « oui » que « non ». Délaisser quelques jours nos objectifs de performance, de santé, et d’esthétique pour les accomplir durant les 354 autres journées de l’année. Si nous ne pouvons pas générer de résultats avec l’autre 98% de l’année, nous avons plusieurs choses à revoir, et ni la tourtière, ni la bûche de Noël en font partie, de cette révision d’habitudes de vie.

 

De ce fait, je vous propose une politique afin de manger sans culpabilité durant la période des fêtes.
  • L’expérience culinaire des repas du temps des fêtes va au-delà des simples nutriments. Festoyer procure une panoplie de neurotransmetteurs du bonheur et diminue le cortisol (si vous en profitez réellement sans culpabilité)
  • La composition corporelle n’en souffrira pas tant que cela, encore une fois, spécialement si les repas sont consommés dans un état de cortisol diminué, tout en pratiquant « manger en pleine conscience ».
  • Les marqueurs sanguins, tels HbA1C, ne se détérioreront pas assez que les dommages ne pourront être réversibles en deux semaines, en revenant à des habitudes de vies saines.
  • La réalité est que vous allez avoir de 5 à 8 repas « festifs » ; partys de bureau, réveillon de Noël, Brunch et souper de Noël, la veille du jour de l’an, et les repas du 1 er janvier. Pâles en comparaison avec les milliers d’autres repas du reste de l’année. Le contraste est percutant.

 

Voilà les quatre règles concernant votre pause festive.

1- Appréciez chaque bouchée. La culpabilité n’est pas au menu.

2- Pas de lamentations, et pas d’auto analyse durant cette période. Si vous êtes ballonné, passez des flatulences, avez des céphalées et ou des douleurs articulaires vous ne pouvez pas vous plaindre. C’est un rappel des raisons qui vous poussent à manger « clean » les 50 autres semaines de l’année. Considérez cela comme une étude à court terme des effets inflammatoires de l’alimentation sur votre corps.

3- DITES OUI! Allez-y, mangez-en autant que vous en désirez, la culpabilité est le véritable tueur.

4- Pratiquez vous à manger en pleine conscience. Appréciez chaque bouchée, goûtez, et réfléchissez à ce que vous mangez, et pourquoi cela est agréable pour vous. Prenez le temps de déposer votre fourchette entre les bouchées, et appréciez réellement le repas.

 

Regardez-le de cette façon, si vous décidez de résister à ces plaisirs durant les fêtes alors, QUAND sera-t-il le temps de le faire?

Quand vous ne pourrez plus endurer les restrictions, à la fin de janvier, seul dans votre salon?

Tant qu’à cela, profitez au maximum d’une des périodes les plus joyeuses en Amérique du Nord, et être sur la même longueur d’onde que votre famille et vos amis.

Encore une fois, ceci n’est qu’une simple recommandation personnelle, basée sur mon expérience professionnelle. Si vous préférez célébrer en conservant vos habitudes alimentaires, et que cela amène de la joie et un sentiment d’accomplissement dans votre vie, alors ne considérez pas cet article. Je ne désire que votre succès, et que vous soyez satisfait de vos accomplissements. Pour ma part, il me fera plaisir de voir le sourire du cuisinier(ère) s’étirer lorsque je terminerai seul la tarte au sucre, après avoir pris trois assiette de dinde et patates pilées couronnées de sauce brune et de gelée de canneberges.

Plus pour moi.

 

-Coach Jonathan Allard-

Partager l'article :

Facebook
LinkedIn
Twitter

Partager l'article :

Articles reliés

Member Highlight – Denise Spina

Le parcours selon Coach Jo Je fais équipe avec Denise depuis maintenant 6 mois. Elle est venue me voir avec …

Lire l'article

Le déjeuner optimal

Un déjeuner santé devrait être composé de protéines (viandes, oeufs) et de lipides (noix, graines, avocat, huile d’olive). Pourquoi ?   …

Lire l'article

Intervalles TABATA

Les intervalles Tabata sont la façon la plus efficace de brûler du gras corporel et d’augmenter votre capacité de travail. …

Lire l'article

Diminuer son stress au quotidien

Est-ce que vous dormez ou pouvez dormir 8-9 heures par nuit ? Vous en êtes loin ? Vous pouvez sûrement gagner 5,10,15 …

Lire l'article

21 conseils pour améliorer la qualité de votre sommeil

Catégorie #1: Utilisez des habitudes qui vous aideront à dormir.   1. Évitez la caféine après 13 heures Considérez l’éviter …

Lire l'article