Member Highlight – Éric Lafortune

Le parcours selon Coach Jo

Eric a debuté son suivi alimentaire avec moi en Mai 2017 avec des objectifs relativement modeste. Améliorer sa performance au CrossFit. Il désirait une croissance constante et continue sans être exponentielle de ses aptitudes athlétique.

La majoritée de ses objectifs ne passait pas par l’integration d’une diète dans l’immédiat, mais était plutôt physique (faire un Muscle Up avant la fin de l’année, intégrer des « workouts RX» ), alors nous avons prit le temps de développer de saines habitudes afin de s’assurer qu’il puisse toujours progresser et s’amuser lors de ses séances d’entrainements.

Éric mérite une mention ce mois-ci pour son attitude. Son emploi ne lui permet pas toujours de manger facilement (il travaille sur la route) et il compose avec une vie sociale et familiale importante qui posent leurs propres défis.

Éric n’est pas un athlète professionnel, et il se permet de l’admettre. Ce dernier point est important, car cela lui permet de se retirer énormement de pression, qui par le fait même lui permet de prendre le temps nécessaire pour s’approprier tous les changements d’habitudes alimentaires qu’on intégre. Il apprécie vraiment chaque petite victoire, autant dans la cuisine qu’au gym, et cela, selon moi, est la raison de son succès.

Il avance sans cesse à chaque rencontre (ses objectifs toujours accomplit!).

Il a éliminé 4.4% de gras depuis le commencement, donc 9.5lbs de gras avec un gain de 3.3lbs de masse maigre – et ce SANS que ça soit son objectif principal.

Quand on focus sur « ce qu’on a faire » au lieu de « ce que ca va donner », c’est la que la magie opère.

Un exemple à suivre,

 

lâche pas, Éric!

 

– Jonathan Allard –

 

 

L’expérience d’Éric

Novembre 2016, je m’y décide. Il y a déjà quelque temps que cette créature qu’est le CrossFit m’intrigue. Je débute avec 2-3 séances par semaine pendant quelques mois, participation aux Opens et voilà qu’en avril dernier je m’y retrouve à vouloir en faire l’activité physique de mon choix, la piqûre s’est faite, elle s’y est répandue, j’y suis à 5 jours semaines.   Soudainement, mon corps m’envoie quelques messages : « Heille, le grand ! Je pense que t’as besoin de changer quelques petites choses avec ce que tu manges. L’essence, le fuel que tu me donnes… pas assez ! Je ne suis plus capable de te suivre ! » Fatigue, manque d’énergie, je dois trouver solution à ce nouveau et heureux problème.

Avec un objectif tout simple de mieux m’alimenter et de voir où se situent mes manques, voilà donc Jonathan qui se pointe dans mon parcours afin de m’aider par ce beau jour de mai.

…..

« Éric, voici ton nouveau plan alimentaire, de cette façon, tu vas avoir assez d’énergie et tu vas pouvoir atteindre tes objectifs sur le long terme ! »

« Parfait ! Merci Jonathan ! » dis-je. « Je commence le tout en début de semaine prochaine parce que j’ai un souper avec des amis et tu sais que c’est avec les quelques verres de vin, la bouffe et tout… »

« Euh… j’aimerais que tu commences le tout dès demain. Si tu veux que ça débloque, c’est maintenant qu’on doit commencer… à quoi bon attendre ? »

…..

Voilà le moment précis où beaucoup de choses ont changé pour moi. Le fameux « À quoi bon attendre » qu’il me fallait, le coup de pied au derrière pour me faire comprendre que la procrastination n’avait rien de bon dans ce champ d’activité. Nous pouvons avoir des excuses, des raisons à pleine page dans de multiples cahiers, mais le principe demeure : « Certaines personnes veulent le réaliser, certaines le souhaitent et les autres le font » (Michael Jordan). Cette phrase m’habite depuis longtemps pour mon travail, mais ce fut qu’à ce moment que j’en ai réalisé son application pour mon nouveau hobby.

Aujourd’hui, je me surprends de ma progression et du potentiel qu’il me reste encore à découvrir, mais ce que j’aime par-dessus tout est la façon, à ma grande surprise, réaliste à laquelle j’y fais face. Il se peut que j’aie à prendre un pas de recul que pour mieux rebondir. Je m’accorde ces quelques bonnes vieilles croustilles sel et vinaigre, ces sucreries (moi qui travaille en pâtisserie/boulangerie), ce verre de vin, mais c’est un pas à la fois et finalement, ce muscle-up arrivera ! 😉

Finalement, ce que j’apprécie de l’approche à Jonathan est qu’il est terre à terre. Il comprend nos besoins, réussi à vulgariser ce monde complexe de la nutrition, des suppléments, des toxines, du stress et j’en passe, en des termes compréhensibles, il nous sort de notre zone de confort et nous remet en question sur certains objectifs tout simplement dans un but que nous soyons fier de nous-mêmes.

Je sens son sourire directement relié au nôtre.

Éric

Eric_Lafortune-2  Eric_Lafortune-4  Eric_Lafortune-5

Partager l'article :

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Articles reliés

Member Highlight – Émilie Gagné

Le parcours selon Coach Jo   En juin 2017, Émilie est entrée dans mon bureau avec l’objectif de réduire ton …

Lire l'article
5 bonnes raisons de prendre de la Whey après l’entraînement

5 bonnes raisons de prendre de la Whey après l’entraînement

Pourquoi la Whey est essentielle si l’on s’entraîne ?  De nos jours, il n’est pas faux de dire que le …

Lire l'article
Une semaine sans plan

Une semaine sans plan

Aujourd’hui, je veux vous présenter un court témoignage d’un de mes clients, Michaël (nouveau collaborateur au sein de l’équipe Allard …

Lire l'article
3 trucs pour bien manger au restaurant

3 trucs pour bien manger au restaurant

Vous voulez sans doute pouvoir profiter d’une sortie au restaurant entre amis sans gâcher les bons choix que vous avez …

Lire l'article

Les 5 meilleures sources de gras – #4 Les olives / l’huile d’olive

  #4 LES OLIVES / L’HUILE D’OLIVE   Les olives et l’huile d’olive terminent en première place quand on fait …

Lire l'article