Member Highlight – Rachel Bélanger

Le parcours selon Coach Jo

 

Rachel est venue me consulter pour la 1re fois en janvier de cette année.
 
Son objectif ? La perte de gras.
 
Mère de famille jonglant quotidiennement avec tous les défis que cela comporte, elle était prête à entreprendre le processus pour sa santé. Elle a travaillé très fort dès le début pour atteindre son objectif, adaptant son mode de vie pour inclure ses nouvelles habitudes alimentaires. Elle est assidue à 100 %.
 
Rachel a éliminé 3lbs et 0,6 % de gras les 5 premiers mois. Son parcours n’est PAS comme les histoires des autres « Members Highlights ! ».
 
Faisant face à plusieurs problèmes digestifs, nous avons décidé de considérer un test d’intolérances alimentaires pour adresser une partie du problème. (Le LEAP-MRT). Rachel a tout de suite su appliquer son assiduité légendaire aux résultats obtenus suite au test en modifiant de nouveau ses habitudes alimentaires.
 
Depuis maintenant 5 mois (mai 2017), elle a perdu 13.2lbs sur la balance et 5,2 % de gras !
 
“That’s more like it!”. Des fois, la solution n’est pas seulement de « manger moins et bouger plus ». Le corps humain est beaucoup plus complexe que cela.
 
Elle maîtrise son alimentation mieux que jamais, et nous sommes maintenant rendus à l’étape d’intégrer de plus en plus de nourriture, étant donné l’efficacité de son métabolisme.
 
Ne lâche pas Rachel !
 
 

Good Job !
 
 
– Jonathan Allard –
 
 

L’expérience de Rachel

 

Quand Jonathan m’a informé qu’il aimerait que je sois le membre « highlight » du mois d’octobre, j’ai été très surprise et je me suis dit ; NON ! dans ma tête. Je suis le genre de personne qui préfère être derrière le Kodak plutôt que devant, mais en l’écoutant m’expliquer que mon parcours pourrait inspirer des gens, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort (j’ai même mis une photo, ceux qui me connaissent savent que c’est un exploit). Alors, voilà mon fameux parcours.
 
J’ai 38 ans, une famille, un boulot, une maison et mes horaires sont planifiés selon les activités des enfants. Le classique quoi !!! Je ne fais pas de CrossFit et je ne suis pas inscrite dans un gym. Mon entraînement je le fais à la maison quand je me donne le temps. Je me le permets 3 fois par semaine entre 2 brassées de lavage et une fournée de muffins. Il y a 20 ans, on m’a diagnostiqué de l’hypothyroïdie et la médicamentation avait fonctionné jusqu’à il y a environ 3 ans. Pendant ces 3 années, je me suis débattu dans le système de santé parce que j’avais toujours les symptômes d’hypothyroïdie malgré que les prises de sang indiquaient que les résultats étaient dans les standards. L’endocrinologue ne voulait pas changer la médicamentation et balayait du revers de la main tous les faits que je lui apportais. Le poids a continué à monter, la fatigue allait dans le même sens, je me blessais à rien quand je pratiquais un sport et la tête, on n’en parle même pas.
 
Je refusais de croire qu’à 38 ans, j’étais condamné à ça. À l’intérieur de moi, je sentais que ça n’avait aucun sens. Je me suis alors décidé à aller chercher un second avis auprès d’un autre endocrinologue d’expérience et du même coup, de consulter « ’‘THE COACH » alimentaire. Un coach qu’on m’a recommandé et que j’ai choisi par la philosophie qu’il expose sur son site internet, qui rejoignait mes valeurs. Je ne voulais pas juste maigrir, je voulais comprendre le langage de mon corps et il me semblait la personne tout indiquée.
 
Évidemment, le système de santé étant ce qu’il est, c’est le rendez-vous avec Jonathan qui arrive en premier, en janvier 2017. Une première rencontre assez « ’ soft “’, quelques habitudes à intégrer, on se revoit dans 3 semaines…. Une autre rencontre, d’autres habitudes à intégrer. Je suis ce qu’il me dit à la lettre, mais les rencontres se suivent sans grands résultats …. J’essaie de garder le moral.
 
Entre temps, j’ai mon second avis et l’endocrinologue arrive à la même conclusion que moi, je suis ‘hors standard’ et il a fait des changements dans la médicamentation (YEAH !!!). Je retrouve de l’énergie, je continue mon coaching alimentaire même si les résultats ne sont pas à la hauteur de mes attentes. Arrive alors la rencontre du mois d’août. Et….. ‘BANG !’ Des résultats. Je le sentais dans mon corps, dans mon énergie., les plis ‘’ ont parlé comme le dit si bien Jonathan. Et ça continue, jusqu’à aujourd’hui, les changements sont flagrants dans mon état d’être et physiquement en bonus. Toutes les sphères de ma vie suivent la tangente.
 
D’écrire mon parcours m’a permis de prendre du recul sur ces derniers mois. On est tous différents, le changement passe d’abord par le fait de s’écouter et de croire en soi. Ensuite, il faut s’entourer des bonnes personnes. Les changements, je les ai faits pour être bien dans ma peau et dans ma tête, pas pour les autres ou pour répondre à des standards de beauté. Je voulais simplement être bien, ne plus me sentir toute prise en dedans.
 
J’en ai entendu des commentaires dans mon entourage sur ce que j’ai éliminé de mon alimentation. Bizarrement, cela semble les déranger, eux plus que moi (et non, je n’impose mes choix à personne) oui, j’ai encore des rages de sucre et de gras à l’occasion, mais la différence aujourd’hui, c’est que je comprends que c’est un signal que mon corps m’envoie et ce signal, si je ne le comprends pas, mon coach alimentaire m’aide et ça fait toute la différence. J’ai choisi un coach qui travaille autant mon alimentation que mon mental. Où j’y vois du négatif, il y trouve le positif et il m’explique le pourquoi du comment. Les résultats ont été longs à venir physiquement, mais tout ce que j’ai fait avant n’est pas inutile, au contraire.
 
Si je pouvais faire une comparaison pour résumer, pour moi, ces derniers mois ce serait celle-ci :
 
Les premiers mois en ‘’coaching’’ c’est comme au printemps lorsqu’on prépare la terre de son jardin et que l’on sème. Tu l’arroses encore et encore sans voir de changement. Un beau matin, tu te lèves et tu vois les pousses vertes sortir de la terre. Les changements ne sont pas toujours visibles rapidement, mais il ne faut pas les sous-estimer, c’est la base du changement.
 
Ne lâchez pas, chaque personne peut y arriver à son rythme, respectez-vous.
 
 

Rachel

 

 

– Rachel Bélanger –

 

Partager l'article :

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter

Partager l'article :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter

Articles reliés

Les additifs alimentaires décortiquer Allard Fitness

Les additifs alimentaires

Savez-vous vraiment ce que vous mangez dans les aliments transformés et préparés de l’industrie alimentaire ? Avez-vous déjà pris la peine …

Lire l'article

La FAQ’s du Vendredi

Question: Quels sont les 5 meilleures sources d’aliments gras à consommer dans son alimentation ?   # 1: L’avocat / L’huile …

Lire l'article

Pourquoi les édulcorants ne sont pas le meilleur choix et 3 astuces pour les éviter

Les croyances populaires dans le monde de la perte de poids tendent vers une diminution des calories, sans tenir compte …

Lire l'article

Bravo Nadine !

Parmi toutes les guerrières au Centre Performance Allard Fitness, Nadine se démarque de peloton en nous donnant à chaque entrainement …

Lire l'article

Member Highlight – Philip Allard

Le parcours selon Coach Jo Depuis ses débuts avec AllardFitness, en avril 2016, Philip prend le temps de s’approprier chaque changement …

Lire l'article